Découverte de notre bastide

Situation géographique

Montréjeau est située en limite sud-ouest du département de la Haute-Garonne. Montréjeau, ancien chef-lieu de canton de l’arrondissement de Saint-Gaudens, fait partie de ce que l’on appelle le Pays de Rivière. Ville située à environ 460 mètres d’altitude, Montréjeau est le trait d’union entre un monde rural préservant son identité et une vie citadine avec ses services, ses commerces de proximité et son activité culturelle.

Montréjeau, avec son exposition, a un débouché des plus faciles vers Saint-Gaudens (15 km), Toulouse (104 km), et vers l’Espagne, par le Val d’Aran et le tunnel de Viella : Fleuve, autoroute, route nationale, chemin de fer, tout contribue à faciliter les relations commerciales entre ces villes et régions. Montréjeau est une ville de confluences et de carrefour, située dans le couloir Neste-Garonne.

La cité sert de lien entre les Pyrénées centrales et le piémont de Gascogne d’une part, les plaines de Bigorre et du Haut Languedoc d’autre part.

Seuil des Pyrénées

Montréjeau est l’un des quatre seuils des Pyrénées garonnaises.

Montréjeau se situe à l’endroit même où la Garonne fait un brusque changement de direction après avoir reçu l’apport important de la Neste.

Du haut de son promontoire, Montréjeau offre l’image d’un éperon pointé vers le soleil. Pourtant la contradiction entre sa situation avantageuse et son site a conditionné et conditionne toujours la géographie humaine de la cité. On peut caractériser ce fait comme la lutte de l’homme contre la « tyrannie » de la nature.

Paysage

Montréjeau se dresse dans un paysage très diversifié de montagnes, de plaines, de collines et de vallées.

Son relief est structuré en terrasses alluviales. Montréjeau comporte trois unités topographiques différentes: La vallée de la Garonne, la haute terrasse et le plateau du piémont pyrénéen. La ville est née sur la haute terrasse et s’est peu à peu développée vers le plateau.

Climat

Protégé par la majestueuse chaîne pyrénéenne, Montréjeau bénéficie d’un microclimat, sec, régulier (pluviosité environ 930 mm/an) et sain. L’hiver y est relativement doux alors que l’été peut être torride. La fin de l’été et le début de l’automne sont très souvent exceptionnellement beaux. Le printemps est très souvent pluvieux. Montréjeau se trouve dans un « pays » (Pyrénées centrales) de contrastes climatiques.

Géologie

Au point de vue géologique, le seuil de Montréjeau représente l’avantage optimum, vers le nord, des grands glaciers quaternaires de la Garonne et de la Neste. La haute terrasse qui porte la ville est la plus ancienne de toutes les formations fluvio-glaciaires de la région.

Botanique

Au point de vue botanique, Montréjeau et son hinterland marquent un changement dans les pénétrations et les survivances atlantiques vers l’est : végétation de type océanique dense et fraîche.
Copyright © 2017 Site officiel de la Mairie de Montréjeau - Tous droits réservés

Panoramique Henri Sarramon

Montréjeau d'hier à aujourd'hui